La section musique/cinéma de la bibliothèque de Bondy effectue des acquisitions de cd. Venez découvrir un titre par album des coups de coeur de nos bibliothécaires parmi les dernières nouveautés sur notre chaîne Youtube.

A l'occasion de la fête de la musique ce 21 juin 2023, découvrez notre sélection. Vous pouvez également venir emprunter des CD, DVD, livres de musique en section "Musique/Cinéma" de votre bibliothèque. Retrouvez aussi nos Playlists de notre chaîne Youtube.

Depuis qu’elle œuvre en solo, l’Australienne Carla Dal Forno (ex-F Ingers) peaufine un cabinet de curiosités au croisement de la coldwave de chambre, de l’ambient et de la synth pop.

Forte de sa formation classique, avec le piano comme instrument de prédilection, et après avoir vécu quelques temps à Berlin, Carla s’est rapidement approprié les instruments électroniques... Désormais patronne de son propre label nommé Kallista Records et de retour dans son Australie natale, elle nous invite une fois de plus dans son univers aussi inquiétant qu’intrigant. Ce troisième album est tout aussi captivant que ses prédécesseurs. Une production claire et minimale et des arrangements subtils habillent des lignes de basse bien rondes qui raviront les fans de Tones On Tail, des Young Marble Giants ou de EDH.

Come Around, de Carla Dal Forno, 2022

David Callahan, ex meneur des groupes The Wolfhounds et Moonshake a dernièrement entamé une carrière solo « psyche folk noise » qui ne renie pas les travers expérimentaux développé par le bonhomme dans ses projets antérieurs.

Sur son nouvel album English Primitive II, qui fait suite au premier volume du nom, Callahan se radicalise dans la production, les arrangements et les textes. Ainsi se côtoient ici, instruments africains, références médiévales, blues, sampling subtil, John Fahey, le post-punk et les grandes heures du label 4AD. Les textes sont aiguisés et clairement engagés à gauche, abordant des faits-divers sordides avec une grande distance. En résulte un album aussi aérien que tendu, à la production la fois dense et limpide, qui surpasse son prédécesseur déjà acclamé.

English Primitive II, de David Lance Callahan, 2023

AA'IN signifie « âme » dans la langue wayuu, le peuple indigène dont le territoire ne connaissait pas, originellement, la démarcation entre Venezuela et Colombie.

Le groupe nous propose les rythmes afro-colombiens de la cumbia et du currulao, le merengue vénézuélien. Toute une nouvelle tradition retissée par des artistes renforçant leurs trames avec du flamenco ou du jazz. Sous l'impulsion créatrice de Rebecca Roger Cruz, cantadora d'exception et musicologue vénézuélienne, Sergio Laguado, guitariste de haut vol colombien et le multi-instrumentiste Manuel Alejandro Sánchez, originaire du Venezuela, nous offre un nouveau souffle de force vitale venu de ces plaines sauvages où aucune frontière n’est respectée. Pajarilla (femme-oiseau) est un magnifique album où la voix puissante de la chanteuse nous emmène dans des paysages sonores célébrant la nature.

Pajarilla, de Aa’in, 2022

Après quelques ep, la new-yorkaise Margaret Sohn, aka Miss Grit, publie son premier album sur le label Mute.

Accompagnée de ses synthétiseurs et entourée de quatre musiciens (cordes, basse et batterie), Miss Grit chante d’une voix sourde et atone où affleurent encore quelques émotions. Est-ce trop tard ? Est-elle devenue une machine à part entière, ou bien lui reste-il encore une part d’humanité ? Sa musique pop-rock est mécanique, froide et triste. Le clip du morceau Follow the Cyborg place Miss Grit au sol au milieu de ses synthétiseurs. Des machines sculptent et assemblent des corps. On repense au clip que Chris Cunningham avait réalisé pour Björk (All is full of love), où deux robots étaient assemblés par des machines, pendant qu’ils se mettaient à faire l’amour. La musique de Miss Grit provoque aussi cette sensation de chaud et froid. Comme si, sous nos yeux, la vie commençait à nous quitter. 

Follow the Cyborg, de Miss Grit, 2023